Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 22:36

La forêt de Parlatges est toute proche de chez nous. Des terrains communaux de la commune de Saint Pierre de la Fage par exemple ont été donnés à l'Office National des Forêts pour être plantée en Pin noir d'autriche, érable, chênes. Sur le causse le GR7 traverse la sombre forêt domaniale de Parlatges. Cette  judicieuse politique de reboisement a permis de lutter contre l’érosion des flancs du Serre de Mélanque, au voisinage d’anciennes terrasses d’olivettes, de plantes de moyenne montagne et d’orchidées.
cette année un eclaircissage a eu lieu avec des moyens trés modernes qui a permis de récupérer des quantités de bois impressionnantes.



Fichier hébergé par Archive-Host.com
Repost 0
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 21:58
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Aujourd’hui 12 Mars 2007, Emile Milhau nous a quitté. Il était né en 1922 et était certainement la mémoire d’un passé qu’il aimait raconté à tous ceux qu’il rencontrait. Quelle mémoire extraordinaire jusqu’à ses derniers jours. J’aimais le rencontrer et engager la conversation, mon magnétophone branché pour garder ces souvenirs qu’aujourd’hui nous ne pourrons plus entendre de lui et de beaucoup d’autres hélas !

Il avait lui-même essayé de les écrire sur papier et avait publié un petit fascicule en 1999 «  Les Combattants de l’ombre à la Vacquerie » Il parlait de la guerre qu’il avait connu de son petit village, son père était alors le maire.

Au début, personne n’aurait pu imaginer  qu’elle arrive jusque dans ce petit coin tranquille du Larzac, puis les Allemands se sont installés pas très loin au pic Baudile. Tous les commerces ont alors fermé dans le village et puis la résistance s’est installée…

Tout cela il le raconte dans son livre. Mais cette publication a été retirée par lui-même très peu de temps après car le texte n’avait pas été corrigé de ses nombreuses fautes et il en a été fortement vexé.

 

Aujourd’hui il a disparu, nous le regretterons. La cérémonie s’est déroulée dans la cathédrale Saint Fulcran de Lodève. Il méritait ce cadre majestueux lui qui a tant apporté à ceux qui voulait connaître sa région et les habitudes de son époque. Il a raconté des années que de sa maison avait pris naissance les parents de Valery Giscard, notre ancien président de La République. On ne le croyait pas, j’ai retrouvé la filiation héréditaire qui provient bien du Mas de Bedos dés le début du XVII ème siècle.

Il fut controversé, jalousé, haï même peut être par son caractère mais il a su résister à toutes ces critiques parfois par le mépris mais souvent hélas par l’isolement, lui qui aimait tant le contact avec les autres.

J’ai beaucoup d’éléments qui me permettront d’écrire ses souvenirs de façon à ce que cette mémoire reste vivante à jamais pour nous comme cette dame mariée à un Anglais lui a demandé il y a longtemps déjà..
Il est enterré à La Vacquerie.


Repost 0
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 00:10






Il semble dater du XIX siècle et a subsisté au XXème à l'état de ruines.Sa restauration date de 2005 par le charpentier Bernard Garribal.

Le meunier doit orienter les ailes face au vent:Pour cela il fait pivoter le toit grace à la queue.

Sous l'effet du vent, les ailes entrainent le rouetpar l'intermédiaire de l'arbre.
Le rouet fait tourner la lanterne qui transmet le mouvement à la meule.
Le meunier intervient aussi sur la vitesse des ailes mais aussi sur la finesse de sa farine en modulant l'ecartement des meules grâce au levier ou en modifiant la vitesse d'arrivée du blé au niveau  de la trémis
Une association s'est créée qui organise des visites; Contactez nous!!!























L'église médiévale de Saint Pierre de la Fage a été restaurée en 1970.
Architecture sobre de pierres grises et de toits de Lauzes.La partie comprise entre le clocher et le transept serait d'époque pré-romane.La cloche qui vient de Lodève aurait appartenu au cardinal de Fleury.

Repost 0