Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 08:36
Construite au début du siècle, ce fut l'une des plus importantes de la région. C'est aussi l'une des plus anciennes. Elle est alimentée par un barrage, situé en amont de Navacelles, qui détourne l'eau de la rivière vers un bassin de prise en charge entièrement souterrain et creusé dans la roche.

Sylvie l'Hostis
Ganges la Vis ( éditions l'espace)



Le Canal
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 23:10
En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici


C'est dans ce paysage merveilleux que je vais vous amener d'abord à travers une promenade en voiture dans les gorges de la Vis, rivière qui va se jetter à l'entrée de Ganges dans l'Hérault.
Puis nous partirons à pied vers Navacelles et son cirque merveilleux...


Au départ cette maison. Oui elle est insolite dans notre paysage du Causse. C'est la maison de Paul Dardé (1888-1963), sculpteur local.  Originaire du village d'Olmet dans le Lodévois, Paul Dardé retourne s'installer sur le Causse dès 1935, à Saint-Maurice où il passera le reste de sa vie. Sa mère était originaire du petit village de Navacelles.
Nombre de ses oeuvres peuvent se découvrir sur le larzac. Une des plus spectaculaires est le monument aux morts de Lodève. Dardé y représente conjointement le deuil des pauvres et des riches, dans les visages des quatre veuves et des deux orphelins. L'artiste s'est représenté dans l'un d'eux.





Le GR7 passe à gauche de la Maison de DARDE, notre sculpteur mais à droite on se dirige vers Ganges en longeant  les gorges de la Vis.




Là, nous sommes toujours sur la commune de Saint Maurice de Navacelles ( Hérault) mais dans le hameau de Madières qui est d'ailleurs divisé en deux par le pont qui enjambe la Vis. De l'autre côté, Madières est dans le Gard et sur la commune de Rogues. Pas toujours facile à se repérer !!!!!


Un peu plus bas Gorniés nous accueille... Nous longeons toujours la Vis et dans ce petit village j'ai trouvé cette stèle dédiée à Michel Hollard, un ancien habitant de ce village.
Savez vous qui était ce " Michel Hollard"!!! Il est surement plus connu à Londres qu'à Paris.... Et pourtant, sans lui l'histoire de la seconde guerre mondiale aurait peut être été différente pour nous tous. Il a sauvé Londres en s'apercevant que l'allemagne avait orienté ses fusées sur la capitale anglaise et il l'a fait savoir.
Un film a été réalisé à son honneur il y a peu de temps sur FR3. Plus d'infos

La maison de Michel  Hollard qui est occupée par son petit fils. Il a crée les Editions de la Canopé et réalise des livres mais aussi des stages de menuiserie trés prisés par ceux qui veulent apprendre à travailler le bois.

 
   

   
   



Quelques photos prises le long des gorges de la Vis à quelques kilomètres du Relais des Faïsses.
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 14:09

                                
                                                                      Le pont de Navacelles





                                                     


                                                


Le cirque de Navacelles se situe entre le Causse du Larzac et le Causse de Blandas. On peut y accéder par plusieurs voies.
La principale étant par Saint Maurice de Navacelles. On se trouve alors à 30 Kms de Ganges mais plus facilement l'autoroute A75 peut desservir aussi ce lieu en sortant soit au Caylar (sortie 49), soit à Lodève (sortie 52).
Ce cirque est né d'un assèchement d'un méandre de la vis.
On peut contempler en arrivant  à la Baume Auriol ce panorama fantastique.Puis descendre par une petite route en lacets jusqu"au hameau de Navacelles.

Pour plus d'infos voyez : www.navacelles.com



La Résurgence de la Foux


Cet ancien moulin est le lieu de résurgence de la source de la Vis , il est aussi un carrefour vers d' autres destinations de randonnées (Vissec,Navacelles,GR7).






Arrivée à Navacelles par le GR7 :


 



Gérard qui avait crée le Mas Guilhou était aussi crépier. Aujourd'hui il est avac nicole à L'oustal del passejaïre.
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 23:23









Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 21:55




























Un cadeau de mes amis, sur une de mes photos prises à l'entrée de saint Maurice de Navacelles. Quelques châtaigners  ont poussé sur des sols alluvionnaires acides lors de la pénétration de la mer au quaternaire. On trouve aussi quelques bruyères mais le calcaire reprenant le dessus, les châtaigners meurent alors que la bruyère s'adapte mieux.

























Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 22:52
Quelques vieux chataigniers semés par le vent à l'entrée de Saint Maurice de Navacelles, nous indiquent que les Cevennes ne sont pas loin...On trouve à l'analyse pollinique des miels sur le Causse des quantités de Pollens de Castanea Sativa ( chataignier). Mais il faut aller un peu plus loin pour se trouver au milieu de la forêt cevenole pour réellement récolter ce nectar si ambré et d'un parfum atypique que nul peut oublier.







Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 18:31

La glacière de Saint Maurice de Navacelles se trouve prés du cimetière du village, sur la petite route qui mène vers le hameau de la Clastre. C’est une des dernières que l’on peut trouver sur le Larzac méridional aujourd’hui. Elle a été restaurée par l’association «  des amis du Lodévois ». C’est un trou creusé de 5.50m de hauteur et de 2.20m de diamètre et bâti en pierres. L’hiver aux fontaines et aux sources on prélevait des blocs de glace que l’on appliquait contre les parois et qui permettait d’obtenir des températures de -10°C que l’on essayait de maintenir le plus longtemps afin de conserver comme les frigidaires aujourd’hui, tout ce qui était périssable.
Son utilisation  s’est poursuivie jusqu’à la fin du XIX ème siècle.



Fichier hébergé par Archive-Host.com

      La Glacière de saint Maurice de Navacelles

Fichier hébergé par Archive-Host.com

      L'intérieur de la Glacière
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 22:13

 

Des inventaires du XVe siècle, font mention de fours de verriers. Un registre de Saint Guilhem le désert parle de la Veyrière, four en ruine du Mas de la Verrerie, prés du Coulet. C’est un des plus anciens implantés en ces lieux. Il y  en eut d’autres dans ce secteur pas loin du massif de la seranne.

Les verreries ont fonctionnés par intermittence, en particulier pendant l’hiver  du XVe au XVIIIe  siècle. On retrouve encore sur place d’infimes débris dans les maisons en ruines. Les verriers fabriquaient des objets en verre bleu pâle : vase, verres à liqueur, carafes.

Vu la disparition très rapide des arbres, les Eaux et Forêts de l’époque conseillent aux verriers d’aller prés de l’Aigoual. Mais ces derniers prétextant la rigueur du climat refusent.

En 1744 des inspecteurs, chargés par l’intendant de se rendre sur les lieux, concluent au maintien des fours sur place : Il y a suffisamment de bois, absence de débouchés, ce bois doit donc être consommé sur place pour les fours !

 

Ces fours sont appelés aussi «  molines » ou « verrières ». Ce métier est anobli par le roi. C’est un métier difficile et l’apprentissage est long. Mais souvent il devient transmissible d’une génération à l’autre et les petits secrets de fabrication  ne sont pas divulgués.

Ce n’est qu’à partir de la fin du XVIII e avec l’action conjuguée des troupeaux de chèvres et des coupes de bois que la déforestation sur cette région du Larzac entraîna la délocalisation des verreries sur des zones plus boisées
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 19:05

Le buis était ramassé par les paysans et rassemblé en petits paquets que l’on utilisait pour la litière des animaux. A Saint Maurice de Navacelles au cours du XIX ème , la famille FABREGUES décide de se servir de ce buis, arbuste au bois dur, pour fabriquer des boules.

La matière première est en abondance dans le pays.

Cette petite entreprise prospéra de père en fils  et le produit sera vendu dans la France entière et même en Afrique.

Elle sera récompensée plusieurs fois et une carte de visite attestant des différentes récompenses fut imprimée.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Les boules étaient de gros calibre destinées au jeu de quilles très répandu dans la région à l’époque.

L’arrachage de ce bois se faisait l’hiver à la vieille lune afin d’avoir un bois sain et il était conservé trois ans avant d’être travaillé.

Plus tard, avec la pratique de la pétanque, les boules se diversifièrent. On passa à des modèles plus petits et cloutés.

L’atelier se modernisa, le buis ne suffit plus il fallut acheter ailleurs (dans les Pyrénées Orientales).

Avec le temps et l’industrialisation, l’usine  ne peut continuer, car la demande  passée aux boules en maillechort puis en acier inoxydable,  ferma en 1939. Pendant longtemps on a appelé en patois  les habitants de saint Maurice de Navacelles «  les boulurs »

Des Boules à différents stades de leur fabrication:

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 22:32

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Sur les hauteurs de saint Maurice de Navacelles , sur la route du Coulet nous pouvons voir d'un côté le Cirque de Navacelles avec Vissec plus loin et la barre des Cevennes à l'horizon avec l'Aigoual et l'Esperou. Si nous nous tournons sur la droite, les gorges de la Vis qqui serpentent avec tout en bas Ganges.






Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article