Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 19:20


En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici






La Terre ne nous appartient pas; elle nous est prêtée par nos enfants

( Antoine saint Exupery)

 

Photo:Education et environnement



L’avis de l’agence Française de sécurité sanitaire des Aliments, selon lequel le maïs OGM Monsanto est sans danger pour la santé, «  concerne le plan sanitaire » a précisé le premier ministre cela ne remet pas en question le risque de dissémination incontrôlé dans l’environnement.

Ce rapport daté du 23 février  a été diffusé le 12 dans toute la presse alors même qu’à Bruxelles Manuel Barroso essayait de rassurer les pays ( France, Autriche, Grèce et  Hongrie) de lever leur clause de sauvegarde avant le débat du 16 février prochain à Bruxelles.

L’interprétation politique était là pour calmer la grogne mais le rapport diffusé quelques jours plus tôt disait que le maïs OGM Mon 810 était sans danger pour la santé.

Ce lobbing très puissant à vouloir à tout prix faire accepter l’inacceptable nous mène à des situations de tension et malgré les accords de grenelle où des compromis ont été trouvés, on voit que des pressions ici ou là , sont mises en place pour influencer ou manipuler.

Il y a effectivement deux risques majeurs dans les OGM : celui concernant le plan sanitaire et la dissémination des pollens dans l’environnement.

 Pour éliminer de suite le second aspect  de  mon commentaire, bien qu’il ne soit pas négligeable disons qu’il est inévitable. Les pollens pour les avoir étudiés un peu se propagent à des centaines de kilomètres parfois et le Languedoc Roussillon peut en récupérer venant des pays de l’est suivant la quantité produite. Nous avons pu constater la pollution radioactive de tchernobyl  en son temps et aujourd’hui  les résidus de soufre ou de métaux lourds  dans le massif de l’Aigoual provenant de Fos/mer… Les limites invoquées ne seront pas efficaces et la plante naturelle par la pollution génique deviendra une plante OGM sans que l’agriculteur le sache.

Pour l’aspect sanitaire il résulte avant tout des conséquences du premier. S’il y a OGM, cela veut dire qu’il y a eu mutation de l’ADN, plaque d’identité de la plante et du maïs pour notre exemple. Le maïs Bt Mon 810 contient un gène de la Bactérie Bacillus Thuringiensis qui le protège contre la pyrale de la sésamie car il produit un insecticide nouveau de nature chimique.

Il en est de même que la plupart des OGM résistant aux désherbants Roundup (glyphosate)ou Basta (glufosinate). On veut nous rassurer en nous disant que ces molécules se dégradent gentiment au fil du  temps en molécules inoffensives pour notre santé. Sur les OGM  aucune étude toxicologique à long terme n’a vu le jour pour nous rassurer  mais on sait par exemple que le glyphosate peut avoir des effets mutagènes ou empêcher la formation de certaines hormones sexuelles, le glufosinate peut également avoir des effets mutagènes et il agirait comme médiateur cérébral sur les cellules nerveuses.

On constate également que les OGM ne réduisent pas non plus l’emploi des pesticides. Au contraire aux états Unis ou leur emploi est important leur usage est en augmentation. Au cours du temps d’autres insectes que la pyrale, se sentant en sécurité surgissent et l’on  a encore  besoin d’autres insecticides pour traiter. C’est aussi le cas pour le coton en indonésie et en chine ainsi que pour le soja roundup en Argentine.

La science sert aujourd’hui plus à l’économie qu’au citoyen et il serait intéressant de demander un referendum  comme le préconise le CRII-GEN, sur les décisions qui changent le monde. Par contre l’agriculture biologique pourrait elle à elle seule nourrir l’humanité ? Mais comment ne pas faire un parallèle entre les pollutions de l’environnement ( chimiques, microbiennes, génique ou dues au radiations) et l’accroissement des cancers. Il suffit d’un petit rien à l’échelle du génome humain pour provoquer une mutation génétique et le danger est là.

Repost 0
Published by jlP - dans meli-melo
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 20:19
] En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici
 
Article proposé par une  fidèle du blog "les amis  du larzac"
Pour Vaclav Klaus, le président tchèque, dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l'Union européenne, le réchauffement climatique n'existe pas.
Lors du forum économique mondial de Davos, samedi 31 janvier 2009, M . Klaus a déclaré sur le changement climatique : «Je ne vois pas de données statistiques ....et je suis désolé de constater que certaines personnes comme Al Gore ne sont pas prêtes à écouter les théories concurrentes". "Le militantisme écologique et l'alarmisme sur le réchauffement climatique sont un défi pour notre liberté, et Al Gore est une personne importante dans ce mouvement", a-t-il ajouté.
Si Monsieur Klaus était le seul au monde à soutenir que le réchauffement climatique n'existe pas, nous pourrions peut-être ne pas entrer en polémique à ce sujet, mais il se trouve que la thèse du réchauffement planétaire est contredite et démentie par d'éminents astrophysiciens et climatologues. Bien entendu les pouvoirs politiques et financiers musèlent ces savants pour faire soutenir le contraire, dans des buts essentiellement financiers.
Ainsi la Thèse du Réchauffement planétaire très contestée par des climatologues et astrophysiciens, mais soutenue par des politiques et des experts commis par des milieux associatifs, thèse abondamment relayée par une nouvelle école de journalistes dits « climatologues » depuis quelques décennies, n'a pas manqué de favoriser les initiatives de quelques grands groupes producteurs d'énergies, toujours avides de profits , qui n'ont pas hésités à lancer des opérations gigantesques, certaines déjà réalisées, d'autres en cours de réalisation, pour ramener à eux toutes les initiatives, privant ainsi les particuliers d'initiative individuelle , notamment en matière d'énergie solaire ou éolienne.

Ces grands groupes qui n'ont pour objectif que de réaliser des produits financiers et dont les implantations de centrale photovoltaïque s'étendent sur plusieurs centaines d'hectares, ne respectent pas l'environnement et la destination initiale du patrimoine des régions bien souvent touristiques.

Leurs réalisations ou projet de réalisations sont souvent remis en cause par des écologistes, des associations de défense des paysages et des particuliers soucieux de préserver leur patrimoine culturel et touristique. Mais ils ne trouvent que peu d'audience dans les milieux politiques.

Les personnalités politiques locales, bien souvent « partagées » entre les intérêts financiers des groupes dont ils espèrent voir rejaillir un bénéfice sur leur commune, ne défendent pas efficacement les intérêts culturels, touristiques et patrimoniaux de leur administrés et le plus souvent bien au contraire soutiennent ce genre d'implantation.


Il est à noter que de telles implantations sont contestées dans des régions touristiques, pour des raisons économiques ou dans des régions de productions agricoles pour des raisons de pollution par des déchets toxiques (**), mais qu'elles sont mieux tolérées et admises dans des zones à fortes implantations industrielles.


(**)La présence même de produits polluants, en dehors du silicium, que l'on peut trouver dans ces installations tel que le trifluorure d'Azote (gaz 17000 fois plus toxique pour le réchauffement de la planète que le dioxyde de carbone), l'Arsenuire de gallium ou le Tellure de Cadmium...m'inquiète dans l'utilisation de ceux ci à l'échelon industriel.

ooOoo

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il serait intéressant que le lecteur se reporte pour information à une étude de Bernard Beauzamy publié sur le Web, sous la référence « La mystification du réchauffement climatique SCM SA (réactualisée en 2006), étude qui avait été transmise au Secrétariat Général de la Défense National et Premier ministre en 2001.
Il ressort de la lecture du document de Monsieur Bernard Beauzamy, polytechnicien et mathématicien de renom international que :(lien)

1) Il n'existe actuellement aucune raison de penser que le climat global de la Terre connaisse une modification quelconque. Tous les arguments présentés pour prouver ces modifications reposent sur des falsifications, des erreurs de calcul ou de modèle, des fautes de raisonnement.

2) Le climat, de tous temps et en tous lieux, a connu de fortes variations locales. Bien plus, les données recueillies (par exemple l'élévation du niveau de la mer) montrent que le climat a été beaucoup plus sage au cours des 2 000 dernières années qu'au cours des 20 000 ans qui ont précédé. A l'inverse, les arguments prouvant par exemple une augmentation récente de la force des cyclones reposent sur des falsifications, des erreurs de calcul ou de modèle, des fautes de raisonnement.

3) Si le climat global de la Terre évolue (ce que nous n'avons actuellement aucun moyen de savoir, faute de données suffisantes), des variations d'activité solaire peuvent en être la cause. On sait que de telles variations existent, mais on ne sait pas les quantifier, ni quantifier leur influence sur le climat. A l'inverse, les arguments portant sur des variations de l'orbite terrestre reposent sur des erreurs de raisonnement.

4) L'ensemble des actions humaines entreprises pour lutter contre le "réchauffement climatique" (limitation des gaz à effet de serre, etc.) est absurde, grotesque, dépourvu de contenu scientifique comme d'efficacité : il s'agit d'une prière lancée en une langue incompréhensible à un dieu qui n'existe pas.

5) Si un réchauffement venait à s'installer en France, ce ne serait qu'un retour à une situation ancienne : par le passé, le climat français a été plus chaud qu'aujourd'hui.

ooOoo

Entrons dans le vif du sujet des avantages et inconvénients des implantations photovoltaïques, en prenant pour seul exemple un dossier en cours, qui vient de m'être transmis par l'un de mes correspondants, où il est fait mention des avantages et inconvénients de deux projets d'implantation de panneaux photovoltaïque sur plusieurs hectares .

A la lecture de ces documents on peut se rendre compte que l'intérêt économique final pour le consommateur n'est pas évident et qu'en matière de pollution la concentration de telles implantations est productrice d'émanations et de déchets toxiques nuisibles à l'environnement encore plus polluante que les sources productrices d'énergies classiques.


Voici le dossier que m'a transmis mon correspondant :


« Le 19 Décembre 2008 a eu lieu un Conseil municipal important à La Vacquerie(34). La municipalité, suite à une requête de propriétaires fonciers et de la Compagnie du Vent (groupe GDF-Suez) devait décider d'une procédure de modification partielle et simplifiée du Plan Local d'urbanisme (PLU).

« Deux projets d'implantation de panneaux photovoltaïques sont proposés sur des terrains privés. L'un de 70 hectares sur le bois du Mas de Jourde en totalité sur la Commune de La Vacquerie ; situé en bordure de la D 152 approximativement en face de la sculpture de Paul Darde(
lien) en direction de Vissec et tout proche du cirque de Navacelles. L'autre de 80 hectares sur le (GFA de Saint Martin d'Azirou en bordure de la D 9 qui mène, de Saint Baudile à la route de Ferussac, à 30 % sur notre commune.

Le projet du Mas de Jourde fait suite à un premier refus de modification de PLU pour un ensemble d'éoliennes, refusé pour avis défavorable de la DIREM. et l'hostilité de certaines associations de défense des paysages. Pour celui-ci les éoliennes ont été remplacées par des panneaux photovoltaïques et l'implantation a été déplacée pour ne pas être visible de la D 25. La modification rapide du PLU se justifie par les conditions avantageuses aujourd'hui de tels installations.

Cette procédure d'urgence néanmoins couteuse (environ 6000€) a été décidée au Conseil municipal du 19.12.08. Il va être demandé une aide financière à la communauté de communes pour participation aux frais.

L'intérêt des énergies renouvelables me semble justifié aujourd'hui par des arguments très éloignés des réalités citoyennes et environnementales. Hélas, il serait plus efficace aujourd'hui d'économiser les Mégawatts que l'on nous propose à travers ces projets pharaoniques et qui coutent très chers à la collectivité.

Le photovoltaïque coute 4 fois plus cher que l'éolien et demande des espaces paysagers qu'il transforme en no man's land.

D'immenses espaces, clôturés, surveillés, de 150 hectares pour ces premiers projets où la vie pastorale, touristique (randonnées, VTT, spéléo...) ne sera plus permise. La vue même de ces milliers de m2 de panneaux brillant au soleil, ne sera plus possible, comment expliquer cela, dans une région Natura 2000 qui représente en 2009 son dossier pour figurer dans la liste des biens naturels du Patrimoine de l'UNESCO ?
Le rendement de ces installations industrielles est contesté par la distance des foyers de population et des postes de distribution d'électricité. L'intérêt de la production d'énergie se situe aux abords des grandes villes. En zone rurale, la production solaire ou éolienne est utile dans le cadre de petites unités individuelles ( eau sanitaire, chauffage de bâtiments agricoles ou installations communales).

**La présence même de produits polluants, en dehors du silicium, que l'on peut trouver dans ces installations tel que le trifluorure d'Azote (gaz 17000 fois plus toxique pour le réchauffement de la planète que le dioxyde de carbone), l'Arsenuire de gallium ou le Tellure de Cadmium...m'inquiète dans l'utilisation de ceux ci à l'échelon industriel.


Nos eaux souterraines sont abondantes et l'infiltration de telles substances à travers nos sols calcaires, pleins de cavités ou l'eau par lixiviation entrainera forcement des déchets toxiques.

Ce type d'installation « usines solaires » me semble par contre adapté par à des sites comme la zone industrielle de Malvesi à Narbonne où en décembre 2008 a été inauguré la plus grande centrale solaire française de 23 hectares . Elle devrait produire en 2012, 500 MW soit 7 MW en puissance totale.
Rappelons que ce site accueille aujourd'hui une usine de raffinage et de conversion de l'uranium exploité par la Société AREVA , qui s'est installé sur une ancienne usine de Soufre. La zone ayant subi de multiples incidents est soumise à la directive Seveso2.


ooOoo

.

Mon commentaire :

il est indéniable que les astrophysiciens et climatologues avertis qui démentent la thèse du réchauffement planétaire sont muselés au profit d'une propagande alimentée par des politiques et des associations et des médias , tous asservis aux pouvoirs des groupes financiers producteurs d'énergie qui entendent monopoliser toutes les sources productives d'énergie à leur profit exclusif en privant les particuliers d'initiatives individuelles

Les propriétaires de terrains qui se trouvent situés dans ces zones se voient proposer des indemnités de 1000 à 2000€ l'hectare et certains d'entre eux appâtés, louent leur terrain sans discuter. Il faut souligner aussi que lorsque de telles implantions sont envisagées dans des régions touristiques, cela ne fait pas l'affaire des paysages naturels et sauvages qui font la richesse de ces petits coins de France où il fait bon vivre et qui se dégradent en laissant place à de nouveaux sites industriels..Ce sont des biens communs que nous souhaitons conserver autant pour ceux qui y habitent que pour les nombreux touristes qui randonnent au fil des ans dans ces paysages préservés dont la beauté naturelle restent à découvrir de générations en générations .

                               Lucienne Magalie PONS
                    
Un blog interessant qui montre le danger qui guette l'aboutissement de ces projets incohérents par leur multiplication anarchique ......cliquer
Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 19:24
En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici


Une fois n'est pas coutume. je commente rarement les faits de société, les réactions politiques ou d'autres infos aussi intéressantes soit elles. Mais Le ROQUEFORT étant une activité qui emploie et fait vivre beaucoup de personnes que je connais et apprécie, je ne peux m'empêcher de faire passer les éléments qui ont poussé l'administration Busch aux derniers jours de leur mandat à utiliser encore une fois des procédures malsaines pour juger, condamner et punir l'action des agriculteurs Francais qui travaillent pour nous produire un fromage de qualité que le monde nous envie.
C'est ma cousine Lucienne Magalie PONS qui a écrit cet article à l'intention de ceux qui veulent comprendre un peu mieux cette guerre stérile qui menace aussi Sud Ouest et le Larzac.




La Guerre du Roquefort aura bien lieu ! L’administration sortante de Bush déclare la guerre du Roquefort à la France et à L’Europe ! « C’est inadmissible, aberrant révoltant et scandaleux ! » telles sont les principales affirmations des personnalités et organismes concernés qui n’en resteront pas là, quand à Michel Barnier, Ministre de l’Agriculture, il a jugé pour sa part que c’était « injustifié ». .

La filière de production du Roquefort recouvre 4500 producteurs de lait de brebis, plus de 2000 salariés qui travaillent pour sept fabricants de roquefort, et concerne l'économie de six départements du Sud-ouest (Aude, Aveyron, Tarn, Lozère, Hérault, Gard).Ajouter à cela les filières induites, emballages, transports etc. ... qui sont des sources d’emplois non négligeables.
En 2007, 3800 tonnes de roquefort ont été exportées à l'étranger, sur un total de 19 000 tonnes commercialisées Au niveau des exportations françaises, sur une centaine de pays, les Etats-Unis arrivent en troisième position, derrière l'Espagne et l'Allemagne.
De nombreuses et très pertinentes protestations se sont élevées contre la récente annonce visant le régime des droits d’importation aux Etats-Unis, faite Jeudi par Susan Schwab, représentante américaine au Commerce, avec pour principale cible le roquefort dont les droits de douane triplés, par ailleurs de nouveaux produits sont taxés, dont différents produits carnés, eaux minérale ou gomme à mâcher. Cette sanction, prise jeudi en rétorsion à la poursuite de l'interdiction par l'Union européenne du bœuf aux hormones américain en vigueur depuis 1988, a été jugée "injustifiée" par le ministre français de l'Agriculture, Michel Barnier. C’est à juste titre et sans mâcher ses mots et un accent bien de chez nous, que La Confédération paysanne a dénoncé vendredi que ces pratiques étaient "inadmissibles", appelant le gouvernement français et l'Union européenne à "ne pas céder". Dans un communiqué clair et net, le syndicat demande au gouvernement français et à l'Union européenne de "ne pas céder, comme ils l'ont fait jusqu'à aujourd'hui, à la pression mise par les Etats-Unis et de protéger les consommateurs européens qui ne souhaitent pas être confrontés à des produits alimentaires aux qualités sanitaires plus que douteuses que sont aujourd'hui le bœuf aux hormones et le poulet javellisé, et que seront demain les animaux clonés". Pour la Confédération Paysanne que je rejoins dans sa dénonciation contre ces pratiques inadmissibles l’objectif des Etats-Unis est clair « ....... mettre la pression sur l'Europe pour que le bœuf aux hormones, puis le poulet chloré, puissent accéder au marché européen » La Confédération paysanne "exhorte le gouvernement français à soutenir les producteurs concernés par ces mesures de rétorsion pour éviter qu'une fois de plus, les paysans soient les victimes collatérales d'un bras de fer entre les USA et l'Europe". Le syndicat par ailleurs attend du nouveau président des Etas Unis, qui se revendique d’une « nouvelle gouvernance mondiale » qu'il renonce à ce genre de pratique "

C’est aussi dans ce sens que Martin Malvy, (PS), président de la région Midi-Pyrénées a annoncé qu'il venait d'envoyer à Barak Obama un "colis prestige" d'un fromage entier, soit plus de 2 kilos, en cadeau pour son investiture, accompagnée d'une invitation à venir visiter sa région. « L'investiture de Barack Obama est porteuse de grands espoirs », a déclaré Martin Malvy, « notamment d'une meilleure relation entre les Etats-Unis et l'Europe. Dans ce contexte, la mesure annoncée du triplement des droits de douane sur le Roquefort est incompréhensible. J'ai donc adressé ce produit prestigieux de l'agriculture midi-pyrénéenne au président Barack Obama en lui demandant que, dès mardi, la nouvelle administration américaine réexamine ce dossier avec plus d'intelligence ». Et toujours dans la même démarche de défense des producteurs et exportateurs de Roquefort et de la région qu’il préside où est fabriqué ce délicieux fromage,

 Martin Malvy a aussi adressé une lettre au Président Obama :
Monsieur Barack OBAMA
President 1600 Pennsylvania
Avenue NW THE WHITE HOUSE
WASHINGTON, DC 20500
UNITED STATES OF AMERICA

Monsieur le Président,
Il y a quelques semaines, je me permettais de vous adresser mes félicitations, en vous disant combien nous étions heureux de votre élection à la Présidence des Etats-Unis. Je viens vers vous aujourd'hui pour vous demander de bien vouloir aider l'économie de la Région au nom de laquelle je m'exprimais. Votre prédécesseur et son administration viennent de prendre la décision d'augmenter de 300% les droits de douanes concernant le fromage de Roquefort en riposte aux mesures prises par l'Union européenne d'interdire l'entrée du bœuf aux hormones en Europe. Le Roquefort est un fromage produit en France plus précisément en Aveyron, dans la Région Midi-Pyrénées que je préside. C'est un produit qui ne peut être fabriqué dans aucune autre partie du monde, car il répond à un cahier des charges drastique, spécifique, naturel et très local. C'est devenu avec le temps et le travail des personnes qui en vivent, une économie indispensable à cette partie très rurale de la France. La Région Midi-Pyrénées est précurseur dans ce domaine et travaille depuis de nombreuses années sur la production de qualité de ses produits agricoles. Aussi, je considère que la mesure prise par les Etats-Unis est injuste. Le fromage de Roquefort est devenu l'otage involontaire des accords internationaux en matière d'importations et d’exportations des produits agricoles. Monsieur le Président je souhaite vous offrir à l'occasion de votre investiture, un fromage de Roquefort afin que vous puissiez en apprécier toute la qualité, mais surtout pour vous demander de bien vouloir revenir sur cette décision, en souhaitant, à l'occasion de l'un de vos voyages en France pouvoir vous accueillir dans cette région et vous en présenter ses spécificités dans le secteur agro-alimentaire notamment, dont le Roquefort constitue depuis des générations l'un des produits les plus emblématiques. Je reste persuadé qu'une discussion avec l'Europe au sujet de vos exportations est possible. Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de mes sentiments distingués.
Signé : Martin MALVY


Thierry Zurcher, Le directeur de "Roquefort Société", président de la Fédération des industriels de la filière brebis, regrette la décision américaine. "C'était un marché plutôt prometteur. On avait déjà fait 700 tonnes il y a quelque temps, et on pouvait atteindre les 1000 tonnes, normalement." ......."Ca aurait été notre premier marché à l'exportation. Il y a un véritable intérêt pour le roquefort aux Etats-Unis, et donc on est en train de casser tout ça", a-t-il déploré sur France-2. Dans un communiqué, Philippe Folliot, député NC du Tarn, va encore plus loin, il dénonce "une décision injuste, révoltante et scandaleuse". "Dès aujourd'hui, j'écris au nouveau président des Etats-Unis d'Amérique, M. Barack Obama, pour lui demander, dès le 20 janvier, date de sa prise de fonction, de revenir sur cette décision. Par ailleurs, je saisirai directement le président de la République Nicolas Sarkozy lors d'une rencontre prévue mercredi prochain pour que, de son côté, il intervienne auprès de l'administration américaine", affirme-t-il.
En Aveyron, région productrice de Roquefort, l’'ensemble de la communauté politique et économique a commencé à organiser la riposte après l'annonce par l'administration américaine frappant le Roquefort.

Robert Glandières, Président de la Confédération Générale des Producteurs de Roquefort a déclaré à Reuters vendredi : "Ça ne pourra pas se passer ainsi et il y aura des actions symboliques, déjà, si cette décision est confirmée" ...... "Nous allons réagir et nous organiser, sachant toutefois que c'est sûrement par la diplomatie et avec le soutien de nos pouvoirs publics qu'on trouvera une solution", a t-il ajouté. Ndlr : il faut souhaiter en effet que les pouvoirs publics remuent leurs fesses un peu plus qu’ils ne l’ont fait jusqu’à présent pour défendre nos producteurs et exportateurs, pour le moment toutefois rappelons que cette sanction, prise en rétorsion à la poursuite de l'interdiction par l'Union européenne du bœuf aux hormones américain en vigueur depuis 1988, a été jugée "injustifiée" par le ministre français de l'Agriculture, Michel Barnier, appréciation assez tiède à mon avis. Les producteurs sont outrés de jouer les boucs émissaires pour une situation qui leur échappe. "Nous sommes lassés, aussi, de passer pour un symbole auprès de l'administration américaine. D'ailleurs, c'est peut-être pour se faire plaisir que l'administration Bush, avant de partir, a pris cette ultime décision. Sans doute parce que nous lui avions résisté", a conclu Robert Glandières. Ndlr : C’est l'administration Busch sortante qui a pris la décision de s’offrir entre autres desserts notre Roquefort à nos dépends.
Le Maire de Millau, Guy Durand (PS) s’associe bien évidemment à toutes les protestations et il l’a bien fait entendre en déclarant à Reuters : "Nous allons essayer d'organiser notre riposte car nous ne pouvons rester sans réagir". "La mise en place de cette mesure ne sera effective qu'au 23 mars prochain. D'ici là, la nouvelle administration américaine voudra peut-être redevenir raisonnable et ne pas se servir encore de nous comme d'un symbole", a souligné Guy Durand. ......"Si ce n'est pas le cas, alors notre réaction sera vive, solidaire et organisée, donc efficace", a t-il prévenu.
 Les éventuels boucs émissaires de la « guerre du Roquefort » redoutent d'ores et déjà des manifestations locales. "Ça recommence ! ", s'est lamenté Marc Dehani, directeur du McDonald's de Millau, qui avait été saccagé au printemps 1999 à la suite d'une précédente décision américaine de ce genre. "Je veux rester raisonnable mais il ne faudrait pas que tout dérape de nouveau. Je n'ai rien à me reprocher. Je ne vends pas de Roquefort et tous mes produits sont issus de l'agriculture française. Je ne peux pas faire mieux!", a-t-il tenu à préciser. Espérons qu’il sera entendu, en effet il est regrettable de saccager des commerces qui ne sont pour rien dans les décisions américaines et dans la platitude de réaction des pouvoirs publics.

Nous ne pouvons pas terminer ce survol de la « guerre du Roquefort » sans faire état de la position d’un fin connaisseur en la matière,
Monsieur José Bove ancien leader de la Confédération Paysanne, dont on se souvi
ent qu’il était à l’origine du "saccage "du McDonald’s de Millau, militant reconnu et actif de la lutte contre la "malbouffe" qui avait défié les Etats-Unis en 1999 en introduisant "illégalement " quelques kilos de Roquefort pour les distribuer aux militants altermondialistes à Seattle, en marge d'une réunion de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) face à un McDonald's dévasté. "Cette décision est aberrante, scandaleuse. Elle n'a aucun sens", a déclaré à Reuters José Bové, .............. "
Chaque pays a droit de protéger ses modes alimentaires et la France ne veut pas du bœuf aux hormones américain, même sous la menace ou le chantage. Il est clair que les hormones sont une menace pour notre santé", a t-il ajouté.
A l’adresse du McDonald’s de Millau il a tenu à le rassurer indirectement sous réserve d’un geste symbolique de la part de ce commerce : "Il n'est pas question, évidement, de retourner détruire le McDonald's de Millau mais il pourrait bien fermer symboliquement quelques temps pour montrer sa solidarité avec nous", a-t-il dit en annonçant des actions si la décision américaine est confirmée.
Repost 0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 18:33

En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici



Photo prise du GR7





L'entrée du Relais des Faïsses






Le Rucher du Relais des Faïsses




La Salle de Convivialité. Le Fauteuil est le cadeau de Noel de Charlyne,Christophe et Quentin.


Quentin qui sourit à son papy
Repost 0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 22:32

En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici


Projection – Conférence





Projection d'un film :


« L'ABEILLE SENTINELLE DE L'ENVIRONNEMENT »

réalisé par Igor BARRÈRE et J. Pierre FLEURY

(SN. EDITEL. TF1)


Suivie d'un débat :


Peut-on vivre sans les abeilles ?

« Le jour où l'abeille disparaîtra, l'homme n'aura plus que quatre années à vivre » Albert Einstein.


Intervenants :

Jean-Louis PEREZ (apiculteur)

Joseph ROUQUETTE (apiculteur)

Jean SABENCH (apiculteur)





Samedi 20 décembre 2008 à 18h



à St-Maurice Navacelles,

salle Peireficade




Entrée gratuite



Soirée organisée par le Groupe Citoyen de St-Maurice Navacelles

Repost 0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 21:32

En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici


Aujourd'hui, 29 Novembre 2008, la municipalité de La Vacquerie a décidé le nettoyage de la décharge Communale et a lancé un appel aux Vacquerois pour participer activement. Régulièrement par manque de civisme comme dans beaucoup de communes Françaises et malgré des structures existentes, certains habitants des environs ou sociétés de tout genre déchargent un peu n'importe où ce qu'ils ont à se débarasser...

Aussi la commune a reinstallé une barrière pour réglementer et permettre de maintenir dans l'état l'environnement que nous défendons.

Dés 8h donc et malgré un froid glacial nous nous sommes attelés à la tâche.





Nettoyage manuel avec comme mission de récupérer un maximun de plastique pour éviter l'éparpillement dans les champs voisins. 

Quelques feux ont été allumés  aprés pour éliminer le bois.


A gauche Jo et Philippe chargeant sur la benne du tracteur un reste de fauteuil.

A droite une Fourgonette Renaud Goelette de 1955 ressortie du garage par un jeune habitant du village, passionné et bon bricoleur...

Jordy Amposta notre entrepreneur de maçonnerie du village a mis à la disposition de la commune son tracto-pelle qui nous a bien rendu service.On aperçoit la mare pilote derrière qui fut construite dans les années 60 pour servir à l'alimentation en eau des brebis.

Mais aprés cette matinée, un petit repas nous attendait à la salle des Granges avec un tripoux confectionné par Véronique, de l'Auberge des Causses.

Un bon moment encore autour d'une table bien joyeuse comme on connait ici trés régulièrement. 





Le Maire, jean Barral, remercie les participants de la journée et à droite, Brigitte et Jo dansent un tango ....



Pour finir en souriant, deux photos de notre ami Philippe. Un Vacquerois installé ici depuis quelques années trés dévoué et toujours prêt à plaisanter. Mais aussi il est Disc Jokey au village et  trés bon bricoleur.Des qualités trés recherchées...


Prochaine  journée le 21 Decembre pour le Loto des Associations...






Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 22:30


En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici





              Cliquer sur l'image pour voir le site  de R. Souche        


DIAPORAMA - CONFERENCE

- Insectes et orchidées - par Rémi SOUCHE - L'homme aime à se présenter comme fils de berger, ayant longtemps été simple ouvrier agricole, défrichant et débroussaillant la campagne languedocienne. Autodidacte, il s'est spécialisé dans l'étude des herbiers, des ouvrages anciens et de la systématique des orchidées de chez nous. - Il donne des conférences, écrit des articles scientifiques, des livres de vulgarisation et organise des expositions. - Le 22 novembre à 18 H 00, il viendra nous voir sur le causse, à la Vacquerie (salle des fêtes) pour nous parler du stratagème des orchidées pour assurer leur fécondation. - Et lors de ce diaporama-conférence, intitulé - Insectes et orchidées - La salle résonnera alors, non seulement de sa science, mais aussi de sa gouaille et de sa verve de "Titi" languedocien : un plaisir à ne pas rater ! - Il en profitera également pour nous présenter son dernier livre "Hybrides d'Ophrys du bassin méditerranéen occidental". (Paru en octobre 2008) - - -
Entrée Gratuite


Repost 0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:08


En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici


Un petit texte que j'ai retrouvé aujourd'hui dans mes archives. Un texte d'amour pour le Causse et pour notre village de La Vacquerie. L'auteur ne m'est pas inconnu, mais il se dévoilera A.B et nous le remerçions de nous faire partager au combien ce sentiment d'attachement à ces terres brulées et au climat rude du Larzac qui cachent tant de sites exceptionnels.


Prière d'un petit village du Causse au créateur Suprême au début du monde :


Je ne te demande ni les rivières enchantées, ni les prairies verdoyantes, pas même les petites brises parfumées ou les montagnes bleues aux sommets altiers. Je ne te demande pas de châteaux moyenâgeux, ni les ruines mérovingiennes, pas même les monastères classés ou les découvertes préhistoriques.

Je ne te demande pas les lacs scintillants, ni les neiges éternelles, pas même les plages de sable fin ou les cultures luxuriantes.

Je ne te demande ni les grandes manifestations champêtres, ni les rassemblements ludiques, pas même les grandes parodies historiques ou les spectacles flamboyants.


Ces choses là, les autres villages ont dû tellement te les réclamer que tu ne dois plus en posséder!


Je te demande les étés torrides, les hivers rigoureux, la sécheresse sur les Causses brulés, les drailles caillouteuses et les mares perdues.

Je te demande les maisons rustiques aux pierres indestructibles qui subissent sans crainte les blessures du temps.

Je te demande les rues noueuses, les bergeries aux toits prés du sol, les chemins chargés de ronces et les rochers à fleur de terre.

Je crois que si tu me donnes tout cela, tous ne seront pas mes habitants, mais ceux qui viendront ne pourront plus me quitter.

Mon nom, tu le trouveras tout en bas de la liste ; "  La Vacquerie "

Le créateur exauça les vœux du petit village

Et sa joie n'a d'égale que la notre...


A. B.




Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 20:55
En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici






Comme chaque année à La Vacquerie et comme dans toutes les petites et grandes communes de France, on commémore le 11 Novembre. Cest ainsi l'occasion de se retrouver tous autour du monument aux morts pour écouter la lecture du message du ministre des Anciens Combattants ainsi que celui du maire, ce dernier profitant aussi de l'occasion qui lui est offerte pour rappeler que beaucoup de nos aïeux se sont battus et certains et nombreux  sont ceux qui sont morts pour la France libre. Un devoir de mémoire auquel nous sommes trés nombreux chaque année à participer.




Même Philippe, notre fidèle disc jockey de La Vacquerie sort son matériel pour sonoriser les discours et faire resonner la Marseillaise trés fort dans le village...


Un Vin d'honneur est offert aprés la cérémonie, un moment de convivialité  certain...



bbbbbbbbbb
Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 22:43

 En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos: Cliquer ICI




En partant du Relais des Faïsses, vous pouvez vous rendre assez rapidement à Roquefort pour visiter les caves, par exemple, et puis continuer jusqu'à Camares. Quelques kilomètres plus loin, vous avez le Chateau de Montaigut et le village de Sylvanes avec son abbaye Cistercienne.
Elle a été fondé en 1136 par  un seigneur de la région de Lodève, Pons de l'Héras. Touché par la grâce alors qu'il est aussi connu dans sa région pour ses brigandages, il décide de se rendre à Saint Gulhem le désert avant de partir pour Saint jacques de Compostele et puis fonde l'abbaye de Sylvanes. 






 Aprés la tourmente révolutionnaire en 1791, les derniers moines s'enfuient et l'abbaye est vendue comme bien national. Une partie devient bâtiment agricole et certains autres bâtiments sont détruits.
L'église est épargnée et retrouve une activité paroissiale en 1801. Elle est classée monument historique en 1854 et l'abbaye est rachetée par la commune de Sylvanes en 1970.
                                                            

 
              
              

                       
Le Cloitre :  A la sortie de l'abbatiale par la porte à droite de l'escalier des mâtines.   Il rejoint la salle capitulaire et la sacristie.                   
   



 
 
Le Scriptorium : Dans le prolongement de la salle capitulaire qui s'ouvre par une porte datant du XIII ème siècle.
La base des piliers éloignés de l'église est carrée, symbole du terrestre alors que la plus proche de l'église est circulaire, symbole du divin. 
Il y a dans l'ordre de ces symboles une progression en spiritualité.


La construction de l'orgue  dans les années 1990 a été rendue possible grâce à un vaste élan de parrainage mené par l'association Ars Organorum, le ministère de la culture, la région Midi Pyrénées, le conseil général de l'aveyron, la mairie de Sylvanés et l'association des Amis de l'abbaye.
Plus d'informations sur l'orgue: www.orgue.net


A 4,5 Km de l'Abbaye, se trouve une église en bois de style orthodoxe russe du XVI ème siècle, dédiée à la rencontre des religions.
Elle fut construite en russie puis démontée, transportée par la SNCF jusqu'à Millau en Aveyron et reconstruite en 1993 par les mêmes personnes dans la forêt de Pessales.

 

Centre Culturel International
Association des Amis de l'Abbaye de Sylvanès
12360 SYLVANES
Repost 0
Published by jlP - dans meli-melo
commenter cet article