Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 00:31
                               
                 En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici



Le 19 Décembre 20, un Conseil municipal à La Vacquerie suite à une requête de propriétaires fonciers et de la Compagnie du Vent ( groupe GDF-Suez) devait décider d’une procédure de modification partielle et simplifiée du Plan Local d’urbanisme (PLU).

 


Cette procédure  couteuse (environ 6000€) se justifiait par l'urgence des commanditaires à voir aboutir le plus vite ce projet. Nous aurions alors vu le panorama de la photo ci-dessus sur le Causse du Larzac et sur une étendue telle qu'il me semblait pas possible qu'un tel projet puisse aller à son terme.

L'idée de ces installations de zones industrielles pour fournir de l'énergie propre dans des lieux où la densité de population est trés faible mais où les paysages apportent une richesse suffisante par eux mêmes, semblaient discordante, voir indécente.

Le 30 juin, une réunion conjointe des diverses administrations concernées par le projet s'est réunie à La Vacquerie pour étudier et décider de la suite à donner. Pour la plupart d'entre elles, un avis plutôt négative a été émis ce qui a amené le conseil municipal à se demander s'il était encore souhaitable de continuer, comme il l'avait décidé au préalable, la modification simplifiée du PLU.

Une nouvelle réunion le 31 juillet en mairie a permis de remettre cette question à l'ordre du jour.
Malgré la volonté de la compagnie du vent, maitre d'oeuvre du projet, le conseil municipal a décidé avec 9 voix contre 1 d'arrêter le projet de parc photovoltaïque et la modification simplifiée qui le justifiait.


Le maire, Jean Barral, m'a lui même informé de la décision qui a été prise et le compte rendu, est affiché en mairie. Je me félicite de l'attitude de la municipalité et de la communication qui a été la sienne.

Mais il est vrai que ce projet s'il était financièrement interessant pour les propriétaires  qui louaient les terrains, pour la compagnie du vent, maitre d'oeuvre, ne laissait pas indifférent aussi l'intercommunalité et un peu notre commune.

C'est ce que m'a exprimé le maire, qui a des difficultés à équilibrer un budjet aujourd'hui. C'est aussi le  sort de nombreuses communes qui n'ont pas de taxes professionnelles, peu d'habitants et des frais de fonctionnement qui  grèvent le peu de finances qu'ils récupèrent.

Le réequilibrage entre   communes riches et pauvres n'est pas bien réparti compte tenu des contraintes que nous avons et de la tâche des élus.

La question que je me pose, bien que n'étant pas élu, sans ambition de l'être d'ailleurs est la suivante: Comment aujourd'hui faire vivre une petite commune  tout en respectant ce cadre de vie qui nous a été confié et que nous souhaitons transmettre à nos enfants? Comment essayer de trouver du travail à nos enfants dans ce pays si beau mais si dure, alors que les villes elles mêmes aujourd'hui sont malades du chomage et où la précarité des emplois est devenue une réalité acceptée par nous tous.

Il serait nécessaire que chacun puisse apporter des idées à ce débat.... Certes le tourisme et l'artisanat restent des atouts majeurs mais ils ne touchent que trés peu les gens du pays,

Internet a permis aussi  aujourd'hui de décentraliser les emplois vers des zones rurales. Peut être que l'installation d'energies renouvelables à dimension humaine dans nos campagnes sera une autre piste pour l'avenir.






 


 

Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 18:38
Après le tournage des images macro en studio au mois de mai 2009, le Causse du Larzac et plus particulièrement le site du bout du monde a accueilli la seconde phase du tournage avec les acteurs humains en juillet.

 
Le tournage macro du mois de mai, très technique, a permis de réaliser les images au coeur de la ruche (photos 01 et 02) et les prises de sons "intimes" au contact  des abeilles d'intérieur et des rayons de couvain (photo 03).
Le tournage sur le Causse n'a pas été moins technique avec la présence d'une vingtaine de techniciens cinéma et d'un matériel imposant qu'il a fallu apporter "au bout du monde" (photo 04) avec les ruches sur le vieux camion de transhumance (photo 05).



Mais cette fois-ci, les avettes comédiennes étaient accompagnées des acteurs humains. Dans le rôle de l'héroïne Roxane, Marie-Madeleine Martinet (photo 06 dirigée par le réalisateur Sylvère Petit) a bravé les inévitables piqûres. Plus chanceux, son compagnon apiculteur Sam, interprété par Mario Leccia (photo 07), a échappé au contact des dards !




 


Un acteur insolite, Momo, observait la scène d'un regard dubitatif, rassuré quand même par la présence de son maître (photo 08) malgré les prises de vues acrobatiques au bout du bout du monde (photo 09).




Ce film sera présenté en avant-première au congrés Apimondia en Septembre 2009 à Montpellier. Il a réuni aujourd'hui de nombreux partenaires qui ont fait confiance à cette équipe et un site a été créé :



 Arpentez-le avec beaucoup de plaisir et d'espoir pour cette aventure... n'hésitez pas à souscrire... et surtout :

 passez le relais ! Envoyez le lien à tous vos amis, proches, passionnés de cinéma, amoureux de la nature, gourmands de miel.... et tous les autres aussi !



Pour financer ce film, vous pouvez devenir " abeilles solidaires" et obtenir en avant-première le DVD des " ventileuses" au prix de 13€.





Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 18:38
Il y a un mois, mare du mas de Jourdes à la Vacquerie, nous avions l'équipe de Laurent Charbonnier, spécialiste du film animalier: producteur, réalisateur dont le dernier en date:"Les animaux amoureux" sorti en 2008. Voir
Il participait à des prises de vue de libellules sur la mare pour le film de Claude Nuridsany et Marie Pérennou qui doit sortir en 2011 " la clé des champs" .Voir


Quelques photos transmises par mon ami Philippe le Fauconnier avec momo, son grand duc. Sur la Photo de droite, vous pouvez aussi découvrir Laurent Charbonnier et son épouse maryse.




 



Cette semaine c'est un autre film " Les Ventileuses" réalisé par Sylvère Petit et dont certaines scènes se déroulent au cirque du bout du monde à 3 minutes du Relais des Faïsses.









L'histoire 
:

C'est l'histoire d'une jeunesse qui croit à l'apiculture et au bonheur de réaliser un rêve de vie.
Roxanne doit réussir et élève des abeilles. Elle part en transhumance avec un camion chargé de ruches.
Il fait chaud, les abeilles s'impatientent...
Sam attend roxanne sur les bruyères rouges du Caroux mais les difficultés s'accumulent,  l'orage éclate, le camion s'embourbe, va t-elle pouvoir " faire le miel" dont elle a tant besoin!!










Ce film sera présenté en avant-première au congrés Apimondia en Septembre 2009 à Montpellier. Il a réuni aujourd'hui de nombreux partenaires qui ont fait confiance à cette équipe et un site a été créé :



 Arpentez-le avec beaucoup de plaisir et d'espoir pour cette aventure... n'hésitez pas à souscrire... et surtout :

 passez le relais ! Envoyez le lien à tous vos amis, proches, passionnés de cinéma, amoureux de la nature, gourmands de miel.... et tous les autres aussi !



Pour financer ce film, vous pouvez devenir " abeilles solidaires" et obtenir en avant-première le DVD des " ventileuses" au prix de 13€.


L'équipe tourne depuis hier mercredi 22 juillet de 5 h du matin au soir. J'y étais il y a ,à peine une heure aujourd'hui jeudi et j'ai pu faire quelques photos.
Le lieu est isolé et j'ai eu la chance d'être emmené en 4X4, par contre retour dans la nuit sur 2 kilomètres de chemin et au bout du monde aux environs de minuit.


 


Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 08:36
Construite au début du siècle, ce fut l'une des plus importantes de la région. C'est aussi l'une des plus anciennes. Elle est alimentée par un barrage, situé en amont de Navacelles, qui détourne l'eau de la rivière vers un bassin de prise en charge entièrement souterrain et creusé dans la roche.

Sylvie l'Hostis
Ganges la Vis ( éditions l'espace)



Le Canal
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 23:56
C'était le 21 juin 2009 pour la fête de la musique. Nous attendions la première en publique de notre chorale  dans l'église de la Vacquerie.







Un challenge que Robert, Ines, Françoise, dominique, veronique, étienne,  William, christiane, simone   et d'autres ont décidé de lancer au village. Un animation aussi mais surtout un moyen de se retrouver le mercredi pour passer un moment de convivialité ensemble.






Jean Barral, maire de la Vacquerie, s'étonne des progrés réalisés et félicite au nom de tous les participants présents le travail de chacun qui, en une année de travail à peine, ont pu nous présenter un excellent programme .
Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 14:59
Initiatives Communes, le magazine d'information de la Communauté de Communes Lodévois et Larzac vient de paraitre . Un trésor de renseignements, d'articles, de photos mis à notre disposition pour mieux connaitre et sortir dans notre région qui s'étend du lac du Salagou au Larzac.
Je vous propose aujourd'hui deux articles de ce journal, l'un sur l'Exposition Bonnard qui a débuté en juin et sera présente à Lodève jusqu'au 1 Novembre 2009, l'autre sur le 12 ème Festival de poésie " VOIX de la Méditerranée" du 18 au 26 juillet 2009 à Lodève également.


 

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 00:18


C'est lundi 29 juin que la commission de l'UNESCO réunie à Séville a décidé de ne pas faire figurer encore la région " Causses et Cevennes" dans la liste des sites classés.  Le comité demandant aux porteurs du projet d'en approfondir un aspect particulier, l'agro-pastoralisme, ce système d'élevage utilisant en particulier les ressources végétales naturelles (l'herbe, la broussaille, les landes), soit sur l'exploitation même, soit dans le cadre de la transhumance.


"Recalé une première fois en 2006 le dossier « Causses Cévennes » soutenu par l'AVECC (Association de Valorisation Espace Causses et Cévennes composée de cinq départements : Ardèche, Aveyron, Hérault, Gard, Lozère et trois régions) a échoué aux portes du précieux classement au patrimoine mondial de l'Humanité. Reconnaissant «la valeur universelle» des Causses et Cévennes, le comité de l'Unesco a notamment souhaité un complément d'information portant sur une meilleure définition du périmètre et des activités agro-pastorales. En tenant compte du temps nécessaire à la réalisation de cette expertise, qui pourrait s'étaler sur un an environ, le dossier Causses et Cévennes pourrait donc être porté une troisième fois devant le comité international de l'Unesco dès 2011. « C'est notre objectif et si on travaille bien, ce sera alors le passage ! » estime Jean Puech (Président de l’AVECC). Pour les acteurs du dossier, l'inscription des Causses-Cévennes au patrimoine mondial de l'Unesco signifierait ainsi « la reconnaissance de la compétence des exploitations traditionnelles » et sans doute aussi un précieux sésame pour le tourisme en Cévennes."

 Sources : Centre Presse – Midi Libre – France 3
voir détails



La décision n'est pas rejouissante mais il faut croire encore à notre dernière chance et il faudrait que les élus, les agriculteurs, les associations " nature" et tous ceux qui appartiennent ou veulent défendre cette région travaillent la main dans la main.
Des pressions diverses aujourd'hui veulent transformer ce musée de la terre en lui donnant une identité faconnée par notre société moderne.
je souhaite que nous défendions longtemps ces troupeaux transhumants ( ci-dessus en juin 2009 devant chez moi) en leur garantissant l'herbe de nos causses mise en danger aujourd'hui par des projets industriels grandioses au seul but économique et financier...

Repost 0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 15:21
Un nouveau journal est né sur le plateau du Larzac " l'étape du Larzac "... Celui-ci est le premier d'une série qui sera publié régulièrement  permettant de mieux connaitre notre région. Il est financé par les annonceurs.
Vous pourrez vous en procurer sur place, mais je propose de vous en adresser gratuitement aux premiers qui en feront la demande au Relais des faïsses:




Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 23:51
Le Mas de Nouguier
La ville de Montpellier a acheté une vingtaine d'hectares à l'Ouest de la ville prés du Grand M : .
Sn projet étant d'ouvrir des espaces verts dans chaque quartier. Cet espace a été déjà planté de vignes sur une partie, aujourd'hui nous avons inauguré le Rucher de quinze ruches et bientôt  il devrait y avoir des oliviers. Cet Agriparc permettra de montrer aux enfants des écoles comment faire le vin, le miel ou de  l'huile d'olives. Des plantations de haies mellifères verront bientôt le jour également.
Ce Mas classé, a vu le jour avec la révolution Française et depuis quelques années sont état s'est dégradé mais avec la pression foncière et le développement de la ville, c'est une aubaine que nous ayons pu préserver une partie de celui ci de projets immobiliers.


Aujourd'hui l'Abeille est plus en sécurité et produit mieux en ville qu'en zone rurale car les Pesticides sont moins présents. Son rôle de révélateur de l'état de notre environnement a poussé l'Union Nationale des Apiculteurs Français à installer des ruchers dans les principales grandes villes de France.

Le Conseil Régional de languedoc Roussillon nous heberge déjà depuis plusieurs années plusieurs ruches au 12ème étage.

Aujourd'hui c'est la ville de Montpellier.

 

 

 

 

Sur cette Photo on voit de gauche à droite:

Henri Clément: Président de l'UNAF

Serge Fleurance: 1er Adjoint de Montpellier

Christophe Moralles: Conseiller Général du Canton.

Puis 2 conseillers municipaux, l'un responsable de quartier et l'autre des espaces verts.

Martin Olive: GDSA, initiateur du projet

Christian Pons: Président de l'Abeille Héraultaise.

                                                            Martin Olive: Il a été la cheville ouvrière du projet

 

 

Serge Fleurance: Découpe du Ruban

 

 

Aprés signature de la ville de Montpellier, la poignée de mains de l'amitié

 

 

La visite du Rucher avec les plus courageux, nous permet de voir une partie des quinze ruches...........

 



 

Laissons travailler ces Abeilles maintenant et donnons nous rendez vous fin Aout pour la récolte du Miel des grisettes ( lieu-dit).
Celle ci se fera quelques jours avant le congrés d'Apimondia à Montpellier qui a déjà on peut le dire dépasser auprés des responsables les prévisions et sera, ils l'affirment, un des plus importants réalisés dans cette ville.

 

  Du 15 au 20 septembre 2009, Apimondia vous donne rendez-vous à Montpellier au Sud de la France, pour la 41e édition de ce Congrès de renommée internationale ...
www.apimondia2009.com/

 

Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 23:10
En plus d'informations sur les différentes activités, les sites à voir à travers les photos de ce blog, je vous propose des hébergements en chambres d'hôtes chez moi... Un Larzacien converti par passion depuis longtemps à l'Apiculture. Infos cliquer ici


C'est dans ce paysage merveilleux que je vais vous amener d'abord à travers une promenade en voiture dans les gorges de la Vis, rivière qui va se jetter à l'entrée de Ganges dans l'Hérault.
Puis nous partirons à pied vers Navacelles et son cirque merveilleux...


Au départ cette maison. Oui elle est insolite dans notre paysage du Causse. C'est la maison de Paul Dardé (1888-1963), sculpteur local.  Originaire du village d'Olmet dans le Lodévois, Paul Dardé retourne s'installer sur le Causse dès 1935, à Saint-Maurice où il passera le reste de sa vie. Sa mère était originaire du petit village de Navacelles.
Nombre de ses oeuvres peuvent se découvrir sur le larzac. Une des plus spectaculaires est le monument aux morts de Lodève. Dardé y représente conjointement le deuil des pauvres et des riches, dans les visages des quatre veuves et des deux orphelins. L'artiste s'est représenté dans l'un d'eux.





Le GR7 passe à gauche de la Maison de DARDE, notre sculpteur mais à droite on se dirige vers Ganges en longeant  les gorges de la Vis.




Là, nous sommes toujours sur la commune de Saint Maurice de Navacelles ( Hérault) mais dans le hameau de Madières qui est d'ailleurs divisé en deux par le pont qui enjambe la Vis. De l'autre côté, Madières est dans le Gard et sur la commune de Rogues. Pas toujours facile à se repérer !!!!!


Un peu plus bas Gorniés nous accueille... Nous longeons toujours la Vis et dans ce petit village j'ai trouvé cette stèle dédiée à Michel Hollard, un ancien habitant de ce village.
Savez vous qui était ce " Michel Hollard"!!! Il est surement plus connu à Londres qu'à Paris.... Et pourtant, sans lui l'histoire de la seconde guerre mondiale aurait peut être été différente pour nous tous. Il a sauvé Londres en s'apercevant que l'allemagne avait orienté ses fusées sur la capitale anglaise et il l'a fait savoir.
Un film a été réalisé à son honneur il y a peu de temps sur FR3. Plus d'infos

La maison de Michel  Hollard qui est occupée par son petit fils. Il a crée les Editions de la Canopé et réalise des livres mais aussi des stages de menuiserie trés prisés par ceux qui veulent apprendre à travailler le bois.

 
   

   
   



Quelques photos prises le long des gorges de la Vis à quelques kilomètres du Relais des Faïsses.
Repost 0
Published by jlP - dans Navacelles
commenter cet article