Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 17:40
affiche



francoise-Sauvager.jpg
Maître de conférences au Laboratoire de Microbiologie de la Faculté de Pharmacie de Rennes Madame Françoise Sauvager avait  des fonctions d'enseignant-chercheur et a fait une thèse de doctorat d'état es-sciences pharmaceutiques dont le titre est : "Contribution à l'étude des propriétés antivirale de la propolis"
.
Son exposé peut se définir rapidement par ce plan succinct:
 - Présentation des principaux produits de la ruche utilisés par l'Homme : le miel, la propolis (résine récoltée par l'abeille sur les bourgeons des arbres), le pollen, la gelée royale, le venin et la cire d'abeille. Seront décrits le mode de récolte de tous ces produits par l'abeille et par l'homme, puis les principaux constituants à vertu thérapeutique et leurs propriétés
- utilisation en médecine humaine, en précisant pour chacun, les modes d'administration et les contre-indications éventuelles.

C.Raynal3.jpgClaudette Raynal-Cartabas, spécialiste en médecine Chinoise est aussi membre de l’association Française d’Apithérapie.




Elle nous parlera des produits de la ruche : Miel, Pollen, Propolis, Gelée Royale, Venin d’abeilles et de leurs propriétés mais avec une lecture particulière et inédite : celle de la grille énergétique de la Médecine Chinoise.

 Apprendre l’affinité de chacun des cinq produits avec les cinq éléments, le miel avec la Terre, la Gelée Royale avec  l’eau, la Propolis avec le métal, le venin avec le Feu, le Pollen avec le bois.

Elle associe aussi la réputation thérapeutique de chacun de ces  produits  avec  la physiologie énergétique de chaque organe et de ces débordements lorsqu’ils sont perturbés…

Tout cela a été l’objet d’un livre que vous pourrez vous procurer lors de cette journée sur place.

« Guérir avec les Abeilles » de Claudette Raynal-Cartabas   collection «  le temps d’agir »

 Editeur Guy Trédaniel

C.Raynal1.jpgC.Raynal2.jpg












Congrés d'Apithérapie Allemand                                            Atelier pour enfants

Au cours de cette journée, Maryse qui est atteinte de sclérose en plaques, a écrit un livre sur son expérience avec le venin d'Abeilles et viendra témoigner sur le ressenti que lui procure celle-ci.



 Cette journée sera gratuite quand à la participation pour les conférences. Par contre la salle peut être insuffisante et un responsable municipal pourra éventuellement refuser l'entrée si le nombre autorisé est atteint par sécurité. Il n'y aura pas de réservation au préalable.
Au cours de cette journée, un stand " Propolia" et un stand "Abeille Héraultaise" seront présents où vous pourrez trouver des produits à base de Propolis et des miels régionaux d'apiculteurs héraultais.
Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 11:53
conference-aigle.jpg
Repost 0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 16:13


                                                                                                                                   
C’était Dimanche 24 janvier à La Vacquerie, l’assemblée Générale du Syndicat Apicole «  l’Abeille Héraultaise » ainsi que celle du Groupement Sanitaire Héraultais.
                                                                                                           
AG7    AG6

 

Presqu'une centaine de personnes, Apiculteurs, responsables associatifs ou élus étaient présents. Parmi ces élus, Béatrice Négrier, conseillère régional (membre de la commission Montagne-élevage- chasse et pêche).

Jean Barral, maire de la Vacquerie a tout d’abord souhaité la bienvenue aux Apiculteurs et nous saluons la disponibilité des élus et du personnel communal, du CPIE, du CIELM et de la commune de Saint Maurice de Navacelles qui nous ont aidé.

AG1

 

Christian Pons, président de l’Abeille Héraultaise avait invité Henri Clément, Président de l’UNAF et d’APIMONDIA 2009 ainsi que Stéphane LIberi, président régional de la fédération Apicole. Chistian Olive représentait le GDSA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons pu avoir des informations récentes sur la création et la composition de l’institut Technique d’Apiculture, sur les pesticides comme le Cruiser par exemple,suspendu d’utilisation actuellement de Mai à Octobre.(1)

De nouveaux produits arrivent sur le marché et il nous faut être vigilant. Proteus de Bayer par exemple, sorti depuis Aout 2009 à base de thiacloprid et de deltaméthrine interdit déjà sur maïs. AG8

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

La législation sanitaire est modifiée également avec la fusion des services départementaux  vétérinaires et de la DGCCRF au sein de la nouvelle direction Départementale de la Protection des Populations qui est un service déconcentré interministériel relevant du Premier ministre, placée sous l'autorité de préfet de département. Mr Leman, responsable du pôle santé, protection animale et environnement nous  présenté quelques nouveautés qui n’ont pas vraiment convaincu les Apiculteurs.

Le repas servi par l’Auberge des Causses, préparé par Veronique Barascut avec du Miel du Larzac, pains d’épices et sirop d’abeilles( locaux) a bien amélioré cette belle journée…AG13

Un Film récent a été projeté sur Vespa Velutina ( le frelon Asiatique) présent en France depuis 2005 et dans le Lodévois depuis 2008. Puis un débat sur l’Apiculture de demain a clôturé notre journée.

Merci à tous et pour plus de renseignements:

     roumanis34@gmail.com








(1) Le Cruiser est classé insecticide dangereux pour l'environnement, les oiseaux et les mammifères sauvages et trés toxique pour les organismes aquatiques. Le ministère de l'Agriculture vient d'annoncer le renouvellement de son autorisation de mise sur le marché pour l'année 2010... Année internationale de la Biodiversité, Bienvenue !!! ( origine Abeilles et Fleurs : janvier 2010 ).Un lien interessant: cliquer


Information  transmise sous forme de Pétition à l'abeille Héraultaise:

petition

Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 18:31

Les Assemblées générales auront lieu cette année à

 La Vacquerie Saint Martin de Castries

 Dimanche 24 Janvier 2010

à la Grange

 

 9 heures : Accueil des participants

9h30 : Assemblée du syndicat «  l’Abeille héraultaise »

10h30 : Assemblée du Groupement de défense Sanitaire Apicole de l’Hérault.

12h30 : Repas

14h: Débat sur l'Apiculture de demain

15h : Visite d’un élevage de Brebis

midi-libre-copie-1.jpg

- Présence de la Coopérative Apicoop de Carcassonne qui présentera du matériel Apicole.

- Henri Clément,  Président de l'UNAF et Président d'APIMONDIA 2009 à Montpellier sera parmi nous.

- Un repas sera servi dans la salle par l'Auberge des Causses de la Vacquerie.

 

RENSEIGNEMENTS et INSCRIPTIONS : Mr PEREZ Jean Louis

Tel: 04.67.44.64.06 

Courriel: roumanis34@gmail.com


 

                     

 

 

 

Sur le site http://www.apipro-bretagne.net/ vous trouverez une pétition demandant l’interdiction des insecticides systémiques tel le Cruiser, un insecticide classé dangereux pour l’environnement, dangereux pour les abeilles, les oiseaux, les mammifères sauvages, et très toxique pour les organismes aquatiques… et à nouveau autorisé depuis le 15 décembre par le Ministère de l’agriculture.

 

Vous pourrez la signer directement , la diffuser dans votre réseau (avec un lien vers le site si vous voulez), et l’imprimer pour la faire signer dans votre entourage.

 Avec tous nos remerciements

De la part des Apiculteurs Bretons. Mais je peux dire aussi que les Apiculteurs Héraultais se joignent à eux également.......

 

 


 


Repost 0
Published by jlP - dans La Vacquerie
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 10:37

Mesdames, Messieurs,

 

Au cours du printemps 2009, nous avons participé à plusieurs réunions du Comité Saddier afin de mettre en place l’Institut Technique Apicole.

 

Ces négociations ont abouti à une recommandation de Michel Barnier avant son départ du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche.  80% du chemin était alors effectué.

 

Au cours de l’automne, sans concertation, le CNDA a décidé unilatéralement de modifier ses propres statuts au cours d’une Assemblée Générale, en vue de devenir la structure juridique du nouvel Institut Technique.

 

Or, ainsi que vous le savez, l’UNAF tout comme la FNOSAD ou le SNA, n’est pas adhérente au CNDA car elle n’avait pas de voix délibérative.

 

Les nouveaux statuts du « CNDA/Institut Technique », ont donc été adoptés lors d’une Assemblée Générale ne comprenant aucune représentation de l’UNAF, du SNA ou de la FNOSAD notamment.

 

Il en résulte que ces statuts ne peuvent, comme ils le font, nous impartir un rôle, nous imposer des obligations et nous faire avaliser une structure que nous n’avons jamais votée.

Car les statuts d’un Institut Technique engageant les différentes structures et organisations professionnelles ne peuvent évidemment être adoptés que par une Assemblée Générale Constitutive à laquelle participent ces structures et organisations.

 

Procéder comme l’a fait le CNDA en créant par lui-même une structure à laquelle sont adhérents de plein droit, des membres qui n’ont approuvé ni les statuts ni les principes qui les gouvernent, constitue une violation de l’article 11 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, de l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen incluse dans le bloc de constitutionnalité, de la Loi du 1er juillet 1901 sur la liberté d’association et de l’article 1134 du Code civil.

 

Nous assistons à une tentative de passage en force, totalement inacceptable, et ce d’autant plus que ces statuts ne correspondent en aucune manière à ce que nous souhaitions, c'est-à-dire un Institut indépendant et dirigé véritablement par les apiculteurs.

En outre, ces statuts contiennent de véritables aberrations : Coop de France participerait au Conseil d’administration et l’UIPP (association des firmes phytosanitaires comme Bayer ou BASF), aurait également la possibilité de l’intégrer… Le comité scientifique de l’Institut nommé par le Ministre de l’Agriculture détiendrait véritablement un pouvoir de décision alors qu’en principe, il ne possède qu’un rôle consultatif…

 

Par ailleurs, les chercheurs de l’INRA et du CNRS qui ont démontré l’impact négatif des pesticides sur les abeilles seraient écartés pour privilégier des chercheurs qui considèrent que la cause de tous nos maux résiderait dans de mauvaises pratiques apicoles…

 

Enfin, contrairement à ce qui avait été acté au sein du comité Saddier et contrairement au fonctionnement de tout Institut qui s’articule entre le Conseil d’Administration et le Conseil Scientifique, ce n’est ni l’Assemblée Générale,  ni véritablement le Conseil d’Administration qui décident, mais un « Comité de Développement » qui rassemble les représentants des ADA’s qui détiendrait également un certain pouvoir (associations de développement qui constituent le CNDA).

 

Nous ne pouvons accepter une telle tentative de manipulation qui sera préjudiciable aux intérêts des apiculteurs alors que la vocation de l’Institut est de travailler pour les apiculteurs.

 

Nous adressons donc une lettre de notre avocat, Maitre  Bernard Fau, au CNDA sur la question de l’irrégularité de la procédure qui a présidé à l’adoption des statuts du CNDA/Institut Apicole, ainsi qu’une lettre à tous les députés et sénateurs, au Président de la République et aux Ministres concernés, pour les alerter sur l’illégalité des bases sur lesquelles d’aucuns prétendent fonder l’Institut Apicole et enfin, nous organisons une grande manifestation pour faire entendre notre mécontentement :

 

Le vendredi 22 janvier à 10h au 149, rue de Bercy, 75012 Paris (Métro Gare de Lyon)

Contact : Johan Peron (06 12 87 68 33)

 

Les slogans :

 

  • Pour un Institut Technique Apicole indépendant
  • Non à la main mise de l’agrochimie sur l’Apiculture !
  • Non à la main mise de la FNSEA sur l’Apiculture !
  • Oui à une agriculture d’avenir respectueuse de l’abeille !

 

Nous comptons véritablement sur votre engagement et votre présence car la mise en place d’un Institut sur de telles bases aurait des conséquences très négatives sur l’ensemble de vos adhérents, petits producteurs ou professionnels.

 

Henri Clément et l’ensemble du Bureau de l’UNAF

 

 

Union Nationale de l'Apiculture Française

26, Rue des Tournelles

Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 14:59



Maïté Valès-Bled est conservatrice du Musée Fleury à Lodève. Elle raconte comment cette ville a été déshéritée à plusieurs reprises : avec la fermeture des usines textiles juste après la guerre puis avec celle de la mine d’extraction d’uranium en 1997. C’est à cette période de son histoire que la ville a décidé de mettre en œuvre une véritable politique culturelle forte, qui s’appuierait essentiellement sur le Musée Fleury. Cette vocation de transmission d’une connaissance d’un patrimoine a contribué au développement d’une économie de proximité.

Anciennement à Chartres, elle accepte en 1997 avec Robert Lecou alors maire, de diriger ce musée de l’arrière pays Héraultais dans cette sous-préfecture où les noms de Saint Fulcran, Fleury, Darde résonnent avec passion.

De nombreuses expositions chaque année dont celle de  Bonnard cette année qui a  amené 80.000 personnes, a permis à Maïté de vite se rendre compte qu’il était nécessaire de créer un «  festival des Voix » auquel participe de nombreux poètes et artistes de toutes origines.

Le Tourisme, grâce à ces manifestations, a bénéficié aussi de cet élan, ainsi commerces, restaurants, hôtels, chambres d’hôtes ont vu d’un bon œil ces manifestations dans une région ou malgré les sites grandioses à visiter, la durée des séjours restaient très courts.

En juin 2006, la ville reçoit le label «  Ville d’art et d’histoire »

Aujourd’hui Maïté nous quitte, elle part à Sète et prendra ses nouvelles fonctions très bientôt comme conservatrice au musée Paul Valery et des arts mineurs. Elle laisse derrière elle un projet d’extension important du musée Fleury, et une exposition hivernale consacrée à  artiste Montpellierain :Vincent Bioulès

 

Tout en regrettant ce départ, je souhaite «  bon vent » à Maïté Vallès Bled dans cette ville de Sète très attachante en espérant que Lodève pourra garder ce capital artistique et cette renommée culturelle qui est la notre aujourd’hui.

Repost 0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 08:39

Plus de 300 000 citoyens ont déjà signé l'Appel sur

http://www.copenhague-2009.com/kit-de-mobilisation




Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 23:25

Fiction ou réalité demain?

Le Conseil Municipal de Saint privat du 30 Janvier 2009 a décidé la mise en oeuvre d'une révision simplifiée du POS de la commune en vue de permettre  " la création d'une zone d'implantation de panneaux photovoltaïques".
Le conduit de cette enquête publique est confié à Mme Françoise Rieu, architecte DPLG-urbaniste qui a été nommée Commissaire-Enquèteur par le Président du tribunal Administratif. Les pièces du dossier seront visibles ainsi qu'un registre d'enquêtes à la mairie de Saint Privat ( les salces) du mardi 6 Octobre au Samedi 7 Novembre 2009 inclus.  Les permanences de Mme Rieu sont:


Lieu d'implantation du projet:



   
   
 


Ce projet se situe donc tout prés de la départementale 9 de suite aprés le col du Vent, point d'accueil du Causse du Larzac dans sa partie la plus méridionale. Un point touristique puisque sur la route du pic Baudile où une table d'orientation permet d'avoir une vue à 360° de toute la vallée de l'hérault et bien au-delà car par beau temps on découvre jusqu'au Canigou.

 
                   Hier                                                                    Projet


Objectif:

Le projet a comme finalité une production de 4,49 MWc répartie sur une superficie  totale de terrain d'environ 10,5 hectares.

- Installation totalement automatique

- L'ensemble du site sera sécurisé ( haute tension)

- Maintenance et entretien général seront faits régulièrement ( débroussaillage)

- Une clôture de 2 ml et les voies d'accés depuis le domaine public seront crées ou adaptées...

- 5 bâtiments pour abriter les transformateurs, onduleurs, armoires ....... seront construits sur une superficie d'environ 200 m2.

Mise en œuvre de la révision :

Le site choisi sur le Causse du Larzac  est justifié aujourd’hui par la commune de Saint Privat pour les raisons suivantes :

 

La durée d’insolation

La bonne accessibilité du site

L’existence d’un réseau EDF ( Saint Baudile)

La superficie disponible appartient à la commune de Saint Privat

L’intégration dans le paysage existant ne sera pas agressive

La nature et la dénivellation des terres sont non contraignantes

 

Certains de ces arguments sont contestables :

On se trouve dans une zone Natura 2000, classée ZNIEFF1 en zone proposée pour être classée « Patrimoine mondial de l’UNESCO ».Cette zone située sur le causse du Larzac, prés du chaos de la Vacquerie appartient à des lieux  d’habitats favorables à certains oiseaux, invertébrés, insectes ou à des types d’implantations d’orchidées…

Le site est visible de partout sur le plateau sauf de la commune de Saint Privat qui se trouve être très largement en contre-bas. Plus particulièrement en bordure de la D9 et en bordure de la route qui mène au pic Baudile et à la table d’orientation.

la zone ND déclassée en Zone NA  est beaucoup plus importante que les 10 hectares prévus pour le parc photovoltaïque. Que deviendront plus tard ces dizaines d'héctares situés dans ce même périmètre.

La seule justification du projet réside dans l’intérêt financier qui l’accompagne  et non dans un projet écologique réfléchi. Ces parcelles sont la propriété de Saint Privat et la location de ces terres est trés élevée ( 3000 € environ l'hectare)

 

Les AVIS:



La fédération des SAFER demande aux pouvoirs publics de privilégier les implantations de photovoltaïques sur les toitures. Elle inssiste que l’implantation des parcs photovoltaïques ne doit pas rentrer en conflit avec la nécessaire préservation des terres agricoles et forestières et les espaces naturels. Les conséquences selon elle, serait de nature à créer dans ces zones concernées des perturbations graves : ( qualité des terres, mitage de l’espace agricole, devenir des installations…)

http://www.journee-vinicole.com/vitioeno/?tag=photovoltaique

 

Le Service départemental de l’architecture et du patrimoine écrit ceci le 17 Septembre concernant ce projet :

  «  Le terrain concerné est situé le long d’un itinéraire d’accès privilégié vers le grand site de Navacelles.

Ce type de projet, de type industriel , loin de toute agglomération, et en pleine nature, dans un site remarquable, constituerait une atteinte évidente à la qualité de ce paysage caussenard, à la fois par les clôtures, les batiments et la nappe des panneaux photovoltaïques, eux-mêmes, sur une surface de 10 hectares environ.

Nous émettons un avis très défavorable à cette demande de révision simplifiée.

Il est indispensable à toute décision d’implanter des champs photovoltaïques, dans le territoire du Lodévois et Larzac, de procéder à une réflexion paysagère globale et d’élaborer une charte de développement des énergies renouvelables, qui puisse garantir la préservation de la qualité et de caractère de ce territoire. »

Architecte des Batiments de France

Sophie Noubens

 

La Direction Régionale de l’Environnement ( DIREN) a examiné le dossier et par sa réponse du 16 Septembre 2009 fait observer :

Le projet est situé dans le Site d’intérêt Communautaire (SIC) «  Causse du Larzac », ainsi que dans la  zone de Protection Spéciale (ZPS) «  Causse du Larzac ».Elle souhaite que ces projets soient réalisés dans des zones anthropisés ou à faible valeur écologique.

Elle souhaite que les projets de solaire se fassent plutôt en zone urbanisée ou artificialisée (parking supermarché, toits d’immeubles, bâtiments publics…).

Le Grenelle de l’Environnement a mis en avant le besoin de développer les énergies renouvelables, dont le solaire, mais également la nécessité de la protection de la biodiversité.

En conclusion, elle considère que dans ces zones ( Natura 2000, ZNIEFF…) de tels projets de centrales solaires ne devraient pas exister puisqu’il existe de nombreuses alternatives een milieux artifialisés

La chambre d’Agriculture dans  une lettre du 22 Septembre 2009 déclare :

«  De manière générale, la Profession agricole est défavorable à un déclassement des espaces naturels et agricoles en zone NA, particulièrement pour ce type de projet. En effet, nous craignons fortement un changement définitif de la vocation des sols à long terme . De surcroit avec ce qui est indiqué page 16, lors du démantèlement de la centrale, « les bâtiments pourront trouver une nouvelle vocation sur le site »

 

Parmi les nombreuses objections à ce projet on peut citer :


La loi Montagne implique que ce projet soit en continuité de l’urbanisation de la commune. La construction des bâtiments  instaurerait une discontinuité de celle-ci .

 

Lors du démantèlement les bâtiments de la ferme au terme de vingt ans dans le projet prévoit que ceux-ci pourraient trouver une nouvelle utilisation. Cette zone d’urbanisation crée pour permettre la réalisation de cette ferme photovoltaïque ce qui donnerait une permanence à cette zone industrielle.

 

L’implantation de ce parc dans une zone Natura 2000 et ZNIEFF.

 

L’aménagement du site nécessite un nouveau tracé pour le GR 653. Sur ce tronçon, l’emprise du sentier accueille le réseau vert départemental.

 

L’installation de ce site ne tient pas compte dans le dossier du projet de classement dans le patrimoine mondial de l’UNESCO de cette zone.

 

L’importance touristique de cette route avec le Mont Baudile et sa table d’Orientation. La clôture électrifiée située à 13m entre la voie et le grillage même flanquée d’une haie vive d’essences indigènes sera un vertable traumatisme visuel pour les riverains.

 

production d'électricité ne se fait que le jour alors que la plus forte demande se fait la nuit,

 

Le stockage de l'électricité est quelque chose de très difficile avec les technologies actuelles (coût econologique des batteries trés élevé),

 

Durée de vie : 20 à 25 ans, après le silicium "cristalise" et rend inutilisable la cellule,

 

Pollution à la fabrication : certaines études prétendent que l'énergie utilisée pour la fabrication des cellules n'est jamais rentabilisée durant les 20 années de production,

 

le recyclage des cellules pose des problèmes environnementaux et l’usure des cellules ainsi que le lavage des panneaux peut entrainer une lixivation dans le sol karstique de métaux polluants.

 

Pour toutes ces raisons et bien d’autres je vous demande soit de vous déplacer à la mairie pour faire vos remarques, soit d’envoyer un courrier avant ce samedi 7 Novembre à la mairie de St Privat ( les Salces). Voir Permanence plus haut…..

 

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants.
Antoine de Saint Exupery


 


Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 21:08






Une photo de l'intérieur du  Corum de Montpellier débouchant sur les escaliers qui montrent l'un des trois niveaux  ( le plus bas) où se trouvait une partie des exposants de matériel Apicole.


 

Un groupe ukrainien execute des danses folkloriques le vendredi dans l'entrée du Corum.


Ruche d'observation
 
Allemagne
 
Autriche
 
Japon
 

Ruches du Magrheb

 Slovénie
 
Ruche Trapézoïdale
 
Allemagne
Quelques ruches du monde entier d'une superbe exposition :Ruches du Mondes, abeilles et traditions apicoles: voir



Une vue de l'exposition extérieure du Matériel de levage et de transhumance




 

Le stand du Groupement de défense Sanitaire Apicole de l'Hérault et du syndicat l'Abeille Héraultaise.

 


Ci- dessus deux stands qui me touchent personnellement. Au dessus le stand de l'association française d'Apithérapie crée par le professeur Descottes il y a deux ans. Rappellons que celui-ci chirurgien à l'hopital Dupuytriens de Limoges est à l'origine du traitement  de désinfection des plaies par le miel.
 Nous voyons assis le professeur Bengsch qui travaille sur le rôle de la gelée Royale sur certains virus et que j'ai personnellement fait venir à Montpellier avec le professeur Descottes au congrés d'Apithérapie en 1998.
J'ai acheté à ce même stand à Madame Claudette Raynal-Cartabas son livre  " guérir avec les Abeilles" spécialiste de la médecine Chinoise et qui met en parallèle l'Apithérapie. Nous aurons surement l'occasion de l'inviter prochainement à Montpellier pour nous présenter son travail.

La photo au-dessous nous présente le stand de Micropolis ( la cité des Insectes) à visiter à Saint Léon prés de millau (Aveyron) avec la maison de Jean Henri fabre.


La ruche vitrée réalisée par le syndicat de l'hérault exposée sur l'Esplanade a remporté un vif succés malgré quelques abeilles recalcitrantes qui préféraient rester au milieu du public ......Rappellons qu'elle était ouverte et l'entrée se trouvait tout au dessus.




Prochainement un nouvel article:
Enquête publique depuis le 6 Octobre sur une modification du POS de Saint Privat concernant  la création d'un parc de panneaux photovoltaïques ( vers Saint Baudille sur une zone classée Natura 2000)



Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 20:12



Voici des nouvelles du film "Les Ventileuses" :
Le tournage (en mai et en juillet) s'est bien déroulé. Août a été consacré au montage, à la postsynchronisation et aux divers étalonnages pour la diffusion.
Le travail est maintenant sous les presses à DVD.
 
Deux projections exceptionnelles sont programmées à Montpellier avant la sortie officielle du film, dans le cadre du congrès Apimondia.
 
Vendredi 18 septembre à 14 heures 30
&
Samedi à 16 heures
 
Salle Rabelais (à côté du musée Fabre, esplanade du Corum)
en présence du réalisateur et de la production
Tarif prévu : 5 euros (gratuit moins de 10 ans)
 
 
Le DVD du film, accompagné d'un large bonus, sera en vente à la salle.
Les "abeilles solidaires", qui ont soutenues ce projet un peu fou par leur souscription, pourront retirer leur(s) DVD.
 
Nous vous espérons nombreux, pour nous soutenir et nous faire part de vos remarques après la projection.
 
Bien à vous.
Sylvère Petit
 
Site officiel du film : http://lesventileuses.com/menu

Programmation cinématographique du congrès APIMONDIA :
http://abeille2009.com/pages/page_rendez_vous.html



Repost 0
Published by jlP - dans Apiculture
commenter cet article