Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 22:04

Les articles sur mon blog se font rares mais ce n'est pas les sujets qui manquent !

 

J'aurais aimé vous parler longuement de la pose officielle de la plaque UNESCO " Causses et Cévennes, patrimoine mondial " qui s'est déroulée  à la Baume Auriol le vendredi 27 juin 2014 en présence de très nombreuses personnalités régionales dont le préfet de la Région Languedoc Roussillon:  Pierre de Bousquet, le président du Conseil général de l'Hérault André Vezinhet et  bien d'autres dont je parlerai dans un prochain article sur ce blog.

 

La création d'un réseau "Ambassadeurs  Unesco Causses et Cévennes" dont nous sommes une vingtaine à faire partie dans le département de l'Hérault.

Ce réseau a pour mission de développer un tourisme durable en parfaite cohérence avec la nécessité de préserver ses richesses.

Cette mission est donc aussi la mienne et chaque fois qu'un événement allant à contresens de ce but recherché sur ce territoire protégé est constaté, je me dois de le signaler.

 

J'en viens donc  à un sujet qui a surpris bon nombre d'habitants de la commune de La Vacquerie qui est traversée par le GR7 et qui a vu sur celui ci, s'installer des semi-remorques, les unes après les autres ( au nombre de 7 aujourd'hui dont l'une tient lieu d'habitation) sur une parcelle de terrain d'un hectare longeant le GR7,sur le chemin des Conques, lieu privilégié de promenade des gens  de ce  village.

P1020075P1020078

 

Après explication, ces semi-remorques seraient venus pour devenir des cages à chiens prévues comme bâtiments d'un futur élevage canin. Un permis de construire a été accordé avec "AVIS FAVORABLE" du maire de la commune citée malgré l'absence d'électricité et d'assainissement.

Cette installation vise à créer un mitage dans cette zone agricole éloignée d'habitations et un lieu que certains appellent déjà " décharge de carcasses de semi-remorques".

 

On se serait bien passé de ce nouveau " couac environnemental " et avec l'accord d'une mairie. Actuellement malgré l'installation de ce campement et la présence d'une vingtaine de chiens,  la SAFER n'a pas encore donné le feu vert à la vente du terrain.

Donc l'occupation n'a rien d'officielle à ce jour et l'anticipation est suspecte pour vouloir s'imposer  dans les paysages culturels de l'agropastoralisme. Cette façon de s’installer dans le village témoigne d’une grande désinvolture, et manifeste un certain mépris à l’égard des habitants et de son environnement.

 

Je demande donc  à la SAFER, à la DDTM 34, au CPIE des Causses Méridionaux, à l'AVECC qui a porté la candidature du dossier UNESCO, à tous les acteurs politiques régionaux qui ont œuvré pour faire reconnaître notre territoire et  à la mairie de la Vacquerie, d'effacer tant qu'il est temps cette erreur qui a été faite d'octroyer un permis là où il ne devait pas y être. Il en va de notre sérieux pour que les Causses et Cévennes soient considérées comme exemplaires en chaque point où le danger menace.

cartouche ambassadeur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

artisan serrurier 25/11/2014 11:11

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

ARNAL 25/08/2014 10:03

Je suis entièrement d'accord avec vous . Il y a sur le territoire inscrit au patrimoine mondial des aberrations qui n'ont pas lieu d'être , des installations qui , sur terrains privés ou pas , dénaturent totalement le paysage . Je suis donc d'avis que non seulement tout permis de construire qui contrevient aux règles de la charte en vigueur soit refusé mais de surcroît que tout espace ,y compris privé , ne soit pas un ramassis d'objets divers et variés qui évoquent plus une décharge à ciel ouvert qu'un espace protégé .