Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur

            

Info

Ouverture d'un nouveau Blog associatif:
Larzac environnement

Articles Récents

18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 22:12







Parmi les productions du rucher, il en est qui sont peu ou mal connues. La Cire en est une. L’apiculteur lui-même ne lui accorde pas toujours sa véritable importance. Et pourtant, quand on regarde sur les emballages le pourcentage de cire d’abeilles des produits d’encaustique on peut réaliser son importance.

Origine :

 De nombreux travaux dont ceux de ROESCH et LINDAUER et plus tard F.HUBERT ont pu nous aider. Les glandes cirières situées dans l’abdomen d’abeilles âgées produisent des lamelles destinées à la construction des alvéoles. Ce sont en effet les nourrices qui deviennent cirières, schématiquement du 12ème au 18ème jour. Il faut ajouter un certain nombre de conditions météorologiques et botaniques.

Certains naturalistes en 1804 pensaient qu’elles la fabriquaient avec le Miel. On pensait aussi que le pollen servait à faire la cire et des expériences menées sur des ruches et de jeunes essaims ont montré que malgré le manque de pollen ces essaims avaient construits des gâteaux de Miel.

La Cire comme on le croyait alors n’était pas faite avec du Pollen.

L’Apiculteur oriente l’édification des rayons par les ouvrières en offrant à ses abeilles des lames de cire gaufrée, encadrées et posées parallèlement dans la ruche.

 

Cosmétologie-Pharmacologie à la Cire :

Malgré la concurrence de produits de produits plus rentables, souvent plus abondant, la cire d’abeilles trouve sa place dans des préparations pharmaceutiques. Le Codex de 1972 mis à jour en 1980 prévoit 3 préparations qui datent des Grecs et Romains « émoliente, réchauffante, contribuant à former de nouvelles chairs » 

Voici enfin une formule de crème rafraîchissante pour les peux fragiles et sèches : Mêler avec soin 50g d’huile d’amandes et 69g de blanc de baleine, 60 g d’eau de roses obtenue par distillation, 1,5  g de teinture de benjoin, 1,5g de borate de soude et quelques gouttes d’essence de roses.


                                                      
Fichier hébergé par Archive-Host.comLes abeilles construisent un cadre à partir d'une feuille graufrée. On contate des parties blanchies de cire trés récente.Cela se pratique en général quand le nectar abonde .

Partager cet article

Repost 0

commentaires